Chirurgie du Membre Supérieur

Hôpital Privé Claude Galien - Quincy sous Sénart

Le doigt à ressaut

Dr Kilinc

Qu’est ce que c’est ? (Définition)


Le doigt à ressaut ou à ressort est une affection, fréquente sans gravité mais parfois très invalidante dans la vie quotidienne. 


Le doigt à ressaut correspond à un conflit entre les tendons fléchisseurs d’un doigt et une “poulie” (anneau fibreux renforçant la gaine tendineuse pour assurer le maintien des tendons contre l’os). Le diamètre d’une poulie est inextensible., en cas d’épaississement des tendons (synovite, ténosynovite), ou en cas de kyste de la poulie, il existe un conflit “contenant-contenu”,  les tendons ne coulissent plus normalement, et réalise un accrochage lors de lamobilisation du doigt en  flexion-extension.


Le doigt peut parfois rester bloqué et nécessiter de s’aider de l’autre main le débloquer.  



Comment faire le diagnostic ?


L’examen clinique permet souvent de palper un accrochage douloureux et parfois un kyste. L’échographie ou l’IRM confirment


Il faudra toujours rechercher une pathologie associée comme le syndrome du canal carpien.




Quel est le traitement ?


Dans les formes débutantes et peu gênantes, on peut tenter un traitement par infiltration. 


En cas d’échec ou si l’atteinte est trop sévère, une opération s’impose. L’intervention consiste à lever la compression en sectionnant la poulie, qui s’ouvre alors largement et cicatrise élargi.


Dans certaines formes (chez le diabetique, dialyse, en cas de doigt à ressaut ancien...) il peut être necessaire de resequer partiellment le tendon fléchisseur superficiel (technique USSR)




Quelles sont les suites ?


Il s’agit habituellement  d’une intervention rapide réalisée en ambulatoire (sans dormir à l’hôpital) sous anesthésie loco-régionale. Un pansement est nécessaire pendant une quinzaine de jours, puis la reprise normale des activités est progressivement autorisée.

Le sport peut être repris à partir de la deuxième ou troisième semaine post opératoire.


Comme dans toute opération, le risque théorique d’infection./ hématome/raideur n’est pas nul; mais ces complications reste exceptionnelles.


Le taux de récidive est faible mais n'est pas nul.


 

Site réalise par les chirugiens de la main. Webmaster : Dr Kilinc, Hébergement : OVH; Plan du Site, Mentions légales

Copyright © 2013. All Rights Reserved.